Tressy Denis, une candidate trop affectueuse?

Geoffrey Favier (stag.) Publié le - Mis à jour le

Politique belge

Son slogan "Bisous, Bisous" a laissé les internautes dubitatifs quant à la motivation et les capacités de l’ex-Miss Tournai.

Les commentaires négatifs ont été nombreux suite à votre slogan et aux photos de vous en maillot... Quelle est votre réaction?

A vrai dire, je m'y attendais un peu... parce que on m'avait dit, quand j'ai validé ma candidature, que le fait d'avoir été Miss Tournai allait me porter préjudice. Beaucoup de gens stigmatisent les concours de beauté. Pour eux, les miss c'est "sois belle et tais-toi". Or, j'ai fait des études de marketing, j'ai obtenu un bac plus trois avec distinction. Je suis donc loin du cliché de la miss écervelée. J'ai essayé de positiver par rapport à la situation et montrer qu'à travers cette démarche on peut apporter une vision plus respectueuse de la femme. Il y avait énormément de commentaires machistes à ce sujet, ce qui reflète une certaine petitesse d'esprit. Je ne m'inquiète pas trop pour ce qu'on dit car je suis bien dans ma tête et que je sais quels projets je veux mener.

Outre le slogan et les photos, le fait que vous apparaissiez sur Facebook sous le nom "Tressy Riri Moustakii", ne traduit-il pas un manque de sérieux et de crédibilité pour un candidat à une élection?

Je ne savais pas, lors de l'inscription sur une liste électorale, qu'on ne pouvait pas avoir de surnom, qu'on ne pouvait pas avoir dans le passé participé à des expériences qui n'avaient rien avoir avec la politique. Je suis jeune (23 ans, Ndlr) et j'assume ce que je fais. Qui ne fait pas la fête? Qui ne va pas boire un verre avec ses amis? Ce n'est pas parce que je me présente sur une liste que je vais cacher qui je suis et ce que je fais. Un manque de sérieux? Bah oui, peut-être... Mais la prochaine fois, que dois-je mettre? Faire la fille sérieuse? Pourquoi la politique doit-elle rimer avec constipé? On représente les gens, ils doivent se retrouver en nous.

Les autorités du cdH, telles que Jean-Marie Vandenberghe, tête de liste à Tournai, n'ont pas émis de critiques par rapport à tout ce tapage?

On en rigole justement quand on est en réunion, parce que c'est une expression qui est empreinte de convivialité, au même titre que "coucou c'est moi" ou "ciao ciao". Moi, quand je pars d'un endroit, je dis "bisous bisous", c'est ma signature. Donc, ce "bisous bisous" fait partie de ma personnalité, c'est quelque chose de communicatif. Il n'a jamais critiqué ça, je n'ai pas eu de retour négatif. Je voulais être originale, je l'ai fait. Pour moi, un bisou c'est tout: c'est un signe de gentillesse, c'est bonjour, c'est aurevoir, c'est humain. Je pense d'ailleurs que certaines personnes devraient l'être un peu plus.

Publicité clickBoxBanner