Politique belge

A Molenbeek, c’est un proche collaborateur du secrétaire d’État à l’Asile, Theo Francken, qui va mener les candidats nationalistes : Laurent Mutambayi, un francophone d’origine congolaise. Pour lui, il n’y a aucune difficulté à parler la langue de Molière tout en défendant les couleurs du lion flamand.

En plaçant un francophone comme tête de liste, la N-VA tente-t-elle de s’assurer les voix des francophones ? C’est en effet un enjeu important pour elle dans la Région-Capitale.

(...)