Politique belge

Dans le Limbourg aussi, la campagne électorale communale échauffe les esprits. 

Un échevin socialiste d’Heusden-Zolder, Engin Özdemir, est dans le collimateur de la secrétaire d’Etat à l’Egalité des chances, Zuhal Demir (N-VA), parce qu’il a participé à un défilé de "Loups turcs".  

Mme Demir a condamné sa présence parce qu’on y a aussi vu des enfants en tenues militaires. L’échevin SP.A s’est défendu en précisant que le collège communal avait autorisé l’événement début avril. Engin Özdemir est allé à la manifestation comme échevin des Fêtes comme il le fait pour d’autres associations. "Certainement pas pour soutenir éventuellement le MHP, formation extrémiste turque proche des Loups gris. Je suis l’échevin de tous les habitants de Heusden-Zolder mais je n’irais pas à un activité hypernationaliste car ce n’est pas mon idéologie", a-t-il précisé.

Gare aux liens avec "la dictature turque"

S’il s’y est rendu à l’instar de militants CD&V et Groen, c’est aussi parce que les "Loups turcs" ont dans leurs statuts "la lutte contre le racisme et la discriminations, la promotion de l’intégration et de l’émancipation de tous et enfin des visées pacifiques et démocratiques… Qui plus est, des Belges étaient de la partie et ont même entonné la Brabançonne"… Zuhal Demir (N-VA) n’en démord pas ! Elle a lancé un appel au SP.A et au CD&V afin que leurs représentants d’origine turque condamnent la "dictature turque". Theo Francken veut quant à lui leur retirer leur double nationalité.