Politique belge L'échevin libéral Paul Sedyn de Linkebeek a été payé au noir pendant deux années révèle le Vif ce jeudi sur son site internet. 

Entre 2012 et 2014, Paul Sedyn était échevin de Linkebeek non-nommé et donc payé comme conseiller communal. En effet, lors de cette époque où Damien Thiéry était bourgmestre non-nommé de Linkebeek, celui-ci était considéré comme un échevin, éjectant par là un échevin hors du collège communal : Paul Sedyn. Tout en travaillant comme un échevin, celui-ci ne percevait donc que l'indemnité d'un conseiller communal.

Ce sont alors les trois autres échevins officiels, Damien Thiéry, Yves Ghequière et Valérie Geeurickx qui le payaient, au noir, chacun à hauteur de 200 et 300 euros par mois. L'hebdomadaire détaille que cette pratique de solidarité est bien illégale puisqu'il n'y a pas de versement de cotisations sociales par exemple.

Par la suite, à partir de 2014, il est devenu l'attaché parlementaire de Damien Thiéry, alors député fédéral. Problème : Paul Sedyn ne travaillait pas pour la Chambre. Personne ne l'y aurait jamais vu. Et pour cause, celui-ci travaillait toujours en tant qu'échevin de Linkebeek. En plus de travail au noir, Paul Sedyn (et Damien Thiéry) sont suspectés de détournement d'argent public.