Politique belge

La justice anversoise mène actuellement une enquête pénale à l'encontre de Tom Meeuws, le président du sp.a à Anvers, révèle mercredi soir VTM Nieuws. Lors de sa fonction précédente, en tant que directeur chez De Lijn à Anvers, le socialiste aurait falsifié des factures. La société de transports en commun flamande avait elle-même rapporté les faits à la justice, à la suite desquels le parquet a ouvert une enquête.

Tom Meeuws avait déjà été pointé du doigt pour une polémique entourant des factures chez De Lijn. En tant que patron de la section anversoise de l'entreprise publique, il avait approuvé une facture de 664.000 euros pour la maison culturelle De Roma afin d'organiser un événement festif. La révélation de cette affaire avait signé la fin du cartel 'Samen' entre le sp.a et Groen à Anvers. Le parquet a déjà ouvert une enquête sur ce dossier depuis février dernier, à la suite d'une déclaration de De Lijn, selon l'interview d'un porte-parole de la société de transports publics à VTM Nieuws. Une information confirmée à Belga par le parquet d'Anvers, qui se refuse à s'exprimer davantage sur le contenu de l'enquête. Il souligne cependant que le processus n'est encore que dans "une phase initiale". De Lijn n'a pas porté plainte dans ce dossier et n'a fait qu'une déclaration, ne renvoyant vers aucun individu en particulier, précise encore son porte-parole. Tom Meeuws a dévoilé mercredi la liste sp.a pour les prochaines élections communales à Anvers. Il y figurera en seconde position.