Politique belge

Le Parlement wallon a approuvé, mercredi soir, la proposition de résolution PS-Ecolo, soutenue par le cdH, invitant le gouvernement fédéral à retirer le projet de loi qui autorise les visites domiciliaires. 

Le MR, lui, s'est abstenu, à l'exception de la Liégeoise Christine Defraigne. Fin mars, les libéraux avaient déjà adopté la même position lorsque le sujet avait été abordé en commission du parlement wallon, estimant qu'il s'agissait d'une compétence purement fédérale.

"On ne fuit pas le débat, puisqu'il a lieu à la Chambre. Ca ne veut pas dire non plus qu'on n'entend pas les choses, je peux d'ailleurs entendre un certain nombre d'arguments", avait notamment indiqué Jean-Paul Wahl (MR).

Mercredi, Pierre-Yves Dermagne, le chef de groupe PS au Parlement de Wallonie, a rappelé le caractère symbolique de la résolution, alors que de nombreuses communes wallonnes continuent à adopter des motions contre le projet de loi fédéral.

Dimitri Fourny, lui, a redit l'opposition du cdH au texte du Fédéral, "un texte qui bafoue des principes fondamentaux de notre démocratie".