Politique belge

Le CDH ne récupère pas son troisième siège et la liste du Bourgmestre conserve sa majorité absolue

Le recomptage des voix du dernier scrutin communal à Wavre, qui a débuté ce mardi midi dans les locaux de la DGO5, à Jambes, a débouché sur un statu quo. Les résultats des élections du 14 octobre dernier sont donc validés.

Le processus de recomptage résultait d'une demande du CDH faite au gouverneur du Brabant wallon, Gilles Mahieu, quelques jours seulement après les élections.

Le soir de celles-ci, une série d'incidents s'étaient produits. Une panne d'électrcitié avait en effet corrompu le contenu des clefs USB utilisées pour stocker les données. Un recomptage des voix avait dès lors eu lieu avec le personnel communal réquisitionné pour l'occasion. Finalement, on apprenait que la liste du Bourgmestre emmenée par Françoise Pigeolet gardait son 16e siège - et donc sa majorité absolue en termes d'élus - pour six petites voix. Un siège conservé au détriment du CDH.

Tout l'enjeu de ce recomptage des voix se jouait là. Si les juges de paix qui avaient supervisé le comptage le soir du scrutin écartaient toute possibilité de tricherie, le chef de file du CDH, Benoît Thoreau, estimait que des erreurs pouvaient avoir lieu. "Au moment de la coupure d'électricité, certains tas de voix ont été déplacés. Et il est possible que certains aient été mal rangés par la suite, précisait-il. Le but de ce recomptage est d'objectiver les scores obtenus."

Après plusieurs heures de suspense, le recomptage des voix validait le résultat du scrutin. Si quelques votes avaient été attribués à une mauvaise liste, c'était plutôt au désavantage de la liste du Bourgmestre.

Françoise Pigeolet sera donc bien la nouvelle bourgmestre de Wavre.