Politique belge Dans la Dernière Heure, Willy Borsus (MR) tire un bilan de ses 9 mois comme ministre-président wallon : un discours axé développement économique, mais aussi intégration et immigration.

"Le décollage de la Wallonie, c’est Maintenant !"

Le Marchois veut réformer, et vite. "La Wallonie n’a plus le temps. Ça fait 30 ans qu’on me dit : ‘La Wallonie va aller un peu mieux.’"

Vous présidez depuis 9 mois une majorité sans le PS. En quoi seriez-vous un meilleur ministre-président que Paul Magnette (PS) ?

"Je suis tout entier orienté résultats. Je veux que, de façon rapide, on puisse mesurer à quel point la Wallonie évolue. Je suis un pragmatique, sans juger mon prédécesseur. Car je suis là pour gérer le présent et l’avenir, pas pour discuter des 25 dernières années… Je ne juge que les chiffres, les résultats, qui sont incontestés. La photographie de l’état économique de la Wallonie, réalisée par l’IWEP S, le montre. J’essaye de mesurer tous les atouts de la Wallonie, d’en faire éclore d’autres, pour créer des leviers d’avenir. Avec toute l’équipe gouvernementale, je pense que nous y arriverons."

(...)