Sciences - Santé

61% des personnes interrogées ne souhaitent pas héberger leurs parents malades ou dans le besoin et seuls 11% des Belges sont disposés à accueillir leurs parents. "Nous pouvons voir ces résultats sous un angle positif et en déduire qu'1 Belge sur 10 est disposé à héberger ses parents malades ou dans le besoin. Malheureusement, les chiffres sont éloquents et lorsqu'on est âgé, il vaut mieux garder suffisamment de moyens de côté pour faire face à cette situation éventuelle", commente Laurent Winnock, porte-parole de Delta Lloyd Life.

A la question de savoir si les enfants doivent aider financièrement leurs parents s'ils sont malades ou dans le besoin, 57% des sondés sont résolument contre. Un pourcentage qui atteint même 64% dans la partie néerlandophone du pays. Les seniors ont néanmoins le droit de profiter de la vie: à peine 3% des sondés estiment qu'ils doivent être parcimonieux avec leur argent afin de garantir un héritage.

En outre, 55% des répondants dont un des enfants a 18 ans ou plus pensent que leurs enfants ne s'attendent pas à hériter de l'argent ou des biens immobiliers.

Enfin, une personne interrogée sur cinq ayant des enfants préférerait déjà laisser ses (petits-)enfants profiter de son patrimoine maintenant plutôt que d'attendre son décès. 44% ne sont pas d'accord et souhaitent garder la mainmise sur leur patrimoine. "Mais lorsqu'on leur demande s'ils seraient disposés à donner de l'argent à leurs enfants s'ils en avaient besoin, 41% répondent par l'affirmative", ajoute Laurent Winnock.