Sciences - Santé

Février sans alcool, chiche ! Lorsque sous ce titre, nous avions annoncé le 1er décembre 2016, l’initiative baptisée "Tournée minérale", tout le monde - à commencer peut-être par les initiateurs de l’opération, la Fondation contre le cancer (FCC) -, était loin de se douter qu’elle allait rencontrer un tel succès : 122 460 personnes se sont inscrites en Belgique sur le site.

Pour rappel, le défi lancé par la FCC consistait à inviter tout qui voulait à ne pas toucher à une goutte d’alcool pendant un mois, février en l’occurrence. Histoire avant tout de prendre conscience de sa consommation d’alcool, que ce soit par habitude, pour des raisons sociales ou autres, et donc de la banalisation de cette situation, pourtant pas si anodine. En outre, plutôt que mettre l’accent sur les dangers d’une consommation excessive, on a préféré mettre en avant les avantages à ne pas consommer d’alcool. "Ne pas boire pendant un mois, que des bénéfices", soulignait la campagne : "Tu dors mieux; tu épargnes de l’argent. Tu as plus d’énergie, tu te sens plus en forme." D’autres raisons de participer ? "L’alcool assèche la peau. Après un mois sans, tu auras un meilleur teint. L’alcool est calorique. Beaucoup de gens perdent du poids en l’arrêtant."

Ils se sentent mieux dans leur peau

...