Sciences - Santé

"Maya présente la seule et unique cigarette Maya l'abeille": Greenpeace lance mercredi une vidéo dans le cadre de sa campagne, annoncée début mai, visant à supprimer les charcuteries sur lesquelles figurent des idoles d'enfants.

La vidéo, qui imagine la promotion de cigarettes Maya l'abeille, vise studio 100 et le saucisson de volaille à l'effigie de la célèbre abeille, dont la société de production détient les droits. "Désormais, les enfants peuvent aussi profiter d'une vraie cigarette! Pratique, le paquet en format mini pour les petites mains. Avec le meilleur tabac au goût délicieux et doux de miel", peut-on entendre dans la vidéo.

"Non, bien sûr, Maya ne fait pas la promotion de cigarettes", écrit Greenpeace. "Par contre, elle encourage la consommation de charcuteries pour enfants mauvaises pour la santé." Ces charcuteries "augmentent le risque de maladies comme le cancer colorectal, les maladies cardiaques coronariennes et le diabète de type 2 et le risque de mortalité".

C'est pourquoi Greenpeace souhaite que Studio 100 cesse d'exploiter Maya l'abeille pour "promouvoir des crasses auprès des enfants" en les remplaçant par "des alternatives saines, à base d'ingrédients d'origine végétale ou de la viande issue de l'agriculture locale et écologique". Un appel est lancé aux internautes à signer une lettre destinée à Hans Bourlon, CEO de Studio 100.

Dans le cadre de sa campagne, Greenpeace, qui milite pour une moindre consommation de viande, a fait analyser le saucisson de jambon Samson, le filet de poulet K3, le saucisson de volaille Maya, le saucisson de volaille Plop, le jambon supérieur Schtroumpfs et les saucisses Knack Schtroumpfs par un laboratoire indépendant, puis par deux diététiciennes pédiatriques. Il en ressort que ces produits sont tout aussi mauvais pour la santé que les autres charcuteries de supermarché.