Sciences - Santé

Le Comité d'éthique français s'est prononcé mardi pour l'ouverture aux couples de femmes et aux femmes célibataires de la procréation médicale assistée (PMA), aujourd'hui réservée aux seuls couples hétérosexuels, a annoncé l'un des rapporteurs de l'avis. Le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) "recommande" l'ouverture de la PMA "aux couples de femmes et aux femmes seules", a déclaré à la presse le rapporteur Frédéric Worms.

Le CCNE reste en revanche opposé dans cet avis à la gestation pour autrui (GPA) et donc au recours aux mères porteuses en France.

La PMA (appelée par les médecins AMP pour assistance médicale à la procréation) désigne l'ensemble des techniques médicales destinées à aider les couples infertiles à avoir un enfant, telles que la fécondation in vitro ou le don de sperme.

En France, elle est aujourd'hui réservée aux couples composés d'un homme et d'une femme en âge de procréer et qui souffrent d'infertilité ou qui risquent de transmettre une maladie grave à l'enfant. Mais interdite aux mères célibataires et aux couples lesbiens.

Cet avis sur ce sujet délicat était très attendu dans un pays où la mobilisation contre l'extension du mariage aux homosexuels en 2013 avait été virulente.