Sciences - Santé

Le gouvernement wallon devrait approuver jeudi en première lecture un projet de décret sur la qualité de l'air comportant une interdiction de fumer en voiture en présence de mineurs d'âge, a annoncé mardi le ministre de l'Environnement Carlo Di Antonio sur les ondes de Bel RTL. Cette nouvelle infraction environnementale sera sanctionnée d'une amende de 150 euros. Le texte entame son parcours gouvernemental. Il devrait arriver au parlement en milieu d'année prochaine pour une entrée en vigueur espérée fin 2018, selon M. Di Antonio (cdH).

L'interdiction de fumer en voiture en présence d'enfants est déjà une réalité dans plusieurs pays (certains Etats américains et provinces canadiennes, Australie, Afrique du Sud, France, Irlande, Angleterre, Pays de Galles, etc).

Beaucoup de fumeurs s'appliquent déjà une telle interdiction, pour laquelle milite la Fondation contre le cancer. Selon une enquête de cette dernière, 93% des Belges y sont favorables, et les fumeurs aussi (88%). D'après la Coalition nationale contre le tabac, fumer en voiture concentre les substances cancérigènes dans l'air à un niveau 27 fois plus élevé qu'à la maison.

Au niveau fédéral, la ministre de la Santé Maggie De Block (Open Vld) avait annoncé en 2016 son intention d'interdire de fumer en voiture en présence d'enfants de moins de 16 ans, une mesure qui devait être développée via le circuit parlementaire. Une proposition de décret Open Vld existe mais n'a pas encore abouti.