Sciences - Santé

Le virus H5N8 de la grippe aviaire a été détecté dans trois nouveaux lieux, a annoncé l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) jeudi. Il s'agit d'un négociant de Oostkamp en Flandre occidentale et deux élevages amateurs à Quiévrain (Hainaut) et Zuienkerke (Flandre occidentale). Six contaminations ont été constatées depuis le début du mois de juin, ce qui rend la situation "plus que préoccupante", selon le ministre de l'Agriculture Willy Borsus (MR). "La situation est plus que préoccupante. Je demande à tous les détenteurs de volailles de respecter scrupuleusement les règles en vigueur. Le marchand touché aujourd'hui ne vend, certes, qu'à des particuliers, mais c'est tout le secteur avicole qui est en danger", met en garde le ministre.

L'Afsca rappelle néanmoins que la viande et les oeufs de volailles peuvent être consommés sans danger.

Des zones de sécurité ont été délimitées autour de chaque contamination. Les déplacements de volailles, autres oiseaux et oeufs à couver y sont interdits.

"Chaque détenteur d'oiseaux et de volailles de cette zone doit envoyer endéans les 72 heures au bourgmestre un inventaire qui reprend, par espèce, le nombre d'animaux présents. En outre, dans la zone de protection, tous les oiseaux captifs et les volailles doivent être confinés et nourris et abreuvés à l'intérieur. Ces zones seront maintenues au moins 3 semaines", souligne l'Afsca.

Dans le reste pays, la vente de volailles et d'oiseaux sur les marchés publics est interdite ainsi que les rassemblements de volailles, comme l'avait décidé l'agence en début de semaine.

L'Afsca demande à chaque détenteur d'oiseaux et à ceux qui ont récemment acheté de la volaille au marché d'être vigilant et de faire appel à un vétérinaire si les volatiles sont malades ou meurent soudainement.

Un numéro d'appel gratuit (0800/99777) a été mis en service pour notifier une mortalité anormale chez les oiseaux sauvages.

Les délimitations détaillées des zones sont consultables sur le site internet de l'Afsca (www.afsca.be/santeanimale/grippeaviaire/mesures).

Le virus qualifié de "hautement pathogène" par l'Afsca avait déjà été détecté dans un élevage de poules amateur à Wellin le 1er juin, puis à Soignies et à Saint-Ode mardi.

ATTENTION USERS: L'entièreté du communiqué sur lequel est basée cette dépêche est disponible via le service BelgaMediaSupport.