Sciences - Santé

"L'épidémie de grippe se termine", a indiqué l'Institut de Santé publique (ISP) mercredi dans un communiqué. "Le nombre de nouvelles consultations pour syndrome grippal continue à diminuer et se rapproche du seuil épidémique. L'épidémie, qui a duré 6 semaines, a été une des plus courtes des dix dernières années." Mais l'ISP met en garde, "qui dit fin de l'épidémie ne dit pas fin de la grippe. Celle-ci peut et pourra encore, dans les semaines à venir, frapper quelques malchanceux." "Le seuil épidémique a été atteint entre le 3 et le 9 février 2014. L'épidémie a atteint son pic juste avant les vacances de carnaval (entre le 24 février et le 2 mars 2014)", précise l'ISP.

L'Institut cherche encore à savoir les raisons pour lesquelles l'épidémie a duré si peu de temps. "Bien sûr, l'hypothèse d'un hiver doux nous vient en tête. Cependant, on en sait encore relativement peu quant à l'influence des conditions météorologiques et climatiques sur le cours de l'épidémie de grippe de cette année", explique Steven Van Gucht, chef de service "Maladies virales" à l'ISP. "Le WIV-ISP se penche sur la question. Quoi qu'il en soit, les vacances de carnaval sont tombées au bon moment pour stopper l'épidémie à son pic et en limiter la propagation."

Durant l'épidémie, deux types de virus influenza ont circulé, indique encore l'ISP. Des échantillons influenza A qui ont été principalement détectés, et parmi ceux-ci, les virus A(H1N1) et A(H3N2), avec une légère prédominance de A(H3N2) ces dernières semaines.