Sciences - Santé

Des recherches archéologiques menées en Crète, dans le sud de la Grèce, ont livré la première preuve au monde que les ancêtres de l'homme ont pris la mer il y a plus de 130.000 ans, a annoncé lundi le ministère grec de la Culture.

A l'issue de fouilles de deux ans autour de la localité de Plakia, dans le sud de l'île de Crète, une équipe gréco-américaine a mis au jour des pierres taillées paléolithiques, remontant de 700.000 à 130.000 ans, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Ces trouvailles, qui constituent la première preuve d'une installation d'hominidés sur l'île avant le néolithique (7.000 - 3.000 ans avant JC) apportent aussi "la plus ancienne preuve de navigation au monde", selon le communiqué.

Les outils, des "haches" ont été trouvés près de vestiges de "plate-forme marines remontant à au moins 130.000 ans (...) ce qui apporte la preuve de voyages marins en Méditerannée des dizaines de milliers d'années plus tôt que ce que nos connaissances établissaient jusque là", a relevé le ministère.

Ces découvertes, faites près de la très touristique plage de Prévéli, "modifient aussi l'estimation des capacités cognitives des premières espèces humaines", les outils retrouvés renvoyant à des populations d'"homo erectus et homo heidelbergensis", ajoute le communiqué.