Sciences - Santé

L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a indiqué mercredi dans un communiqué que 75,8% des carcasses de poulets sortant des abattoirs européens étaient contaminées par des Campylobacters tandis que 15,7% le sont aussi par des salmonelles. La salmonellose et la campylobacteriose sont "les deux maladies de sources alimentaires les plus fréquemment répertoriées chez l'homme", rappelle l'autorité européenne dont le siège est à Parme, dans le nord de l'Italie.

Ces chiffres sont le résultat d'une série d'analyses menées en 2008 sur des poulets sortis de 561 abattoirs dans 26 pays de l'Union Européenne, ainsi que de la Suisse et de la Norvège. En ce qui concerne les salmonelles, le degré de contamination "varie amplement entre les pays membres, de 0% à 26,6%", avec un taux particulièrement élevé de 85,6% pour la Hongrie, précise l'EFSA.

Les salmonelles "communément reportées dans les cas humains de salmonelloses", la Salmonella Entiridis et la Salmonella Typhimurium, représentent respectivement 13,6% et 4,4% des viandes contaminées, ajoute l'agence. L'autorité rappelle que les risques de contamination de l'homme par la viande peuvent être réduits par "une cuisson complète". Elle présente cette étude, réalisée à la demande de la Commission européenne, comme une base qui "peut être utilisée dans le futur pour suivre les tendances et évaluer l'impact des programmes de contrôle".