Sciences - Santé

L’auteur s’appelle Jean-Pierre Tremblay, l’étude "Automobilités postmodernes : quand l’Autolib’ fait sensation à Paris". Elle a été publiée dans le dernier numéro de "Sociétés", revue scientifique française de sociologie, qui publie donc des recherches scientifiques dans ce domaine. Sauf que Jean-Pierre Tremblay n’existe pas, et que le texte sur ces automobiles électriques en libre-service est "une somme de sottises" conçue par deux (vrais, cette fois) sociologues français. Leur objectif, en piégeant la revue avec un faux article scientifique ? Dénoncer "ces revues en toc sans éthique" qui "publient n’importe quoi". Plus largement, le propos est de dénoncer la "junk science" ou "science poubelle", c’est-à-dire la science non rigoureuse, désinvolte, voire bidonnée. Un des deux relecteurs de la revue avait déconseillé la publication. L’autre l’a laissé passer par "pure négligence", selon le directeur de "Sociétés".

La suite à découvrir dans la Sélection LaLibre.be (seulement 4.83€ par mois)