Sciences - Santé

La Vrije Universiteit Brussel (VUB) et l'institut Jules Bordet développent un nouveau traitement contre le cancer, indiquent-ils vendredi. En injectant des particules radioactives, les cellules cancéreuses sont directement traitées, sans affecter les autres tissus. Les cellules cancéreuses du patient sont détectées par imagerie moléculaire réalisée avec le scanner PET/CT de l'institut Jules Bordet. Une substance légèrement radioactive est ainsi injectée dans le sang du patient, qui détecte la tumeur.

Les rayons radioactifs sont ensuite dirigés directement vers les cellules malignes, sans affecter le tissu environnant.

Ce traitement prometteur est développé sous la direction du professeur de la VUB Nick Devoogdt, par l'unité Vector Development, un laboratoire qui développe et produit des vecteurs capables de transporter le rayonnement radioactif tuant les tumeurs vers les cellules malignes.

La collaboration entre la VUB et l'institut Jules Bordet entre dans le cadre de la plateforme Brussels RadioTheranostics, un réseau récemment créé rassemblant des scientifiques et cliniciens de l'institut, de l'hôpital universitaire de Bruxelles (UZ Brussel) et du campus Erasme de l'Université libre de Bruxelles (ULB). Le but est mener des travaux novateurs dans le domaine du traitement moléculaire du cancer.