Le Kinesio tape, effet thérapeutique ou effet de mode?

V. Van Vyve. et J. Legge Publié le - Mis à jour le

Sciences - Santé La photo a fait le tour du monde. Après son deuxième but face à l'Allemagne, le fantasque buteur italien Mario Balotelli s'est fait remarquer pour la pose, tout en muscles, qu'il a prise. Vu de derrière, un détail a forcément retenu l'attention : les trois bandes bleues recouvrant la moitié inférieure du dos de l'athlète. De plus en plus de sportifs, tant professionnels qu'amateurs, arborent ces bandages élastiques autocollants permettant, selon le fabricant japonais Kinesio, de guérir des blessures. D'autres y voient un simple effet placebo. Mais qu'en est-il ?

La Libre.be s'est penchée sur la question en interrogeant Elodie Fally, kinésithérapeute à l'antenne de médecine du sport de Saint-Luc (UCL).

Pour quelles douleurs utilise-t-on le Kinesio tape?

Il est surtout utilisé après une lésion musculaire, pour activer la circulation sanguine, inhiber la douleur et les spasmes musculaires. Il permet aussi de fournir, de façon inconsciente, au système nerveux les informations nécessaires pour que l'articulation soit soutenue au mieux.

Ce Kinesio tape se suffit-il à lui-même pour guérir une lésion ?

Une séance de kiné est évidemment plus importante que la simple pose du tape mais ces Kinesio tapes sont de réels adjuvants thérapeutiques. Ils ont également un grand rôle proprioceptif et améliorent donc la perception corporelle du sujet, qui est très importante dans le traitement. Certains patients disent d'ailleurs "je sens ce tape donc je me tiens mieux".

Où le place-t-on le plus souvent ?

Sur les muscles, après une lésion ou une surcharge musculaire. Ou sur les articulations, comme soutien et afin d'améliorer la proprioception.

Quels sont les avantages par rapport au tape classique ?

Le Kinesio tape est vraiment élastique et n'entrave donc pas les mouvements. Les patients peuvent faire du sport et s'étirer avec. Le tape classique est, quant à lui, rigide et est appliqué pour immobiliser une articulation, après une entorse de cheville par exemple. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les deux types de tapes peuvent coexister, étant donné qu'ils n'ont pas les mêmes applications.

L'effet placebo n'est donc pas de rigueur d'après vous ?

Peut-être, surtout chez les sportifs qui l'essaient parfois plus par effet de mode. Je pense cependant que le Kinesio tape a un réel effet et qu'il peut être un adjuvant thérapeutique très utile, que ce soit pour les sportifs, lors d'une reprise après une blessure ou pour "Monsieur et Madame tout le monde". Il doit donc être appliqué quand il peut être utile pour l'évolution d'une lésion et non par simple effet de mode.

Publicité clickBoxBanner