Sciences - Santé

"Bonjour, ça va ?" Bof… La dernière enquête santé (chiffres de 2013), relative à la santé mentale, montre qu’un Belge de plus de 15 ans sur trois manifeste des difficultés psychologiques qui reflètent un certain "mal-être". La tendance est à la hausse : lors des précédentes enquêtes, en 2001 et 2008, seul un sondé sur quatre exprimait cela. C’est un des constats qui ont conduit la Mutualité chrétienne à lancer une nouvelle campagne autour du bien-être, qui vise à maintenir ou retrouver un bon équilibre mental et prévenir le stress excessif, source de burn-out ou de dépression (lire ci-contre).

"C’est un enjeu difficile car il est encore trop souvent entouré de tabous et de non-dits", déclare Jean Hermesse, secrétaire général de la Mutualité chrétienne. "Pour y faire face, la prévention est la meilleure arme."

Les gens vont si mal que ça ?

Plusieurs indicateurs montrent que la mauvaise santé mentale est un problème qui prend de l’ampleur. Un : le taux de suicide est très élevé en Belgique, surtout chez les personnes âgées. Il faut rester prudent : un meilleur enregistrement peut donner l’impression que le nombre augmente. Il reste tout de même que 19,25 suicides par 100 000 habitants, c’est un des plus hauts taux en Europe, où la moyenne est de 11,7. Autre indice, en 2013, plus de 10 % de la population belge a pris des antidépresseurs. Ici aussi, la consommation augmente avec l’âge.

(...)