Sciences - Santé La p'tite dernière du Futuroscope se nomme "Le huitième continent". Inaugurée en avril 2011, l’attraction vous invite tout simplement à sauver le monde. Votre arme ? Un pistolet ! Votre adversaire ? Le huitième continent bien sûr.

Vous l’ignoriez peut-être mais ce continent existe réellement entre la Californie et Hawaï. Aussi grand que l’Afghanistan, cette énorme île n’est autre qu’un amoncellement de 3,5 millions de tonnes de déchets divers. Pas très glam et chic. Comme tout le monde s’en moque, une PME wallone sise à Mont-Saint-Guibert, Alterface, est partie en croisade contre ce péril qui est condamné à croître si personne ne bouge. Tel accident vient de l’impéritie des êtres humains à remettre leur mode de fonctionnement en question.

Spécialisée dans la technologie de pointe, Alterface a joint l’utile à l’agréable en présentant aux visiteurs du parc français un parcours didactique et divertissant. En effet, la marraine de l’attraction, la navigatrice Maud Fontenoy, donne une série de conseils pour préserver notre environnement sans chercher à faire culpabiliser la race humaine.

Lorsque l’attraction démarre, le jeu reprend le dessus. Installés sur une moto des mers amovibles, les visiteurs ont la délicate mission de tirer avec un revolver high-tech sur tous les déchets. Un classement final détaillé, photo à l’appui, rappelle ceux qui ont participé activement à la destruction de cette dérive honteuse de nos civilisations.

Derrière ces quelques minutes de plaisir pour des millions de visiteurs se cache donc une entreprise belge qui a œuvré durant huit mois pour offrir ce magnifique produit. Alterface en a profité pour souffler ses dix bougies et une réussite galopante comme l’attestent ses 6 millions de chiffre d’affaire prévu cette année.