Le smartphone comme doudou, c'est mauvais pour la santé

F. Dumont Publié le - Mis à jour le

Sciences - Santé

La technologie est désormais totalement entrée dans notre vie quotidienne, c'est un fait. Et dans nos nuits? Une étude américaine réalisée par Online Psychology Degree est sans appel: les jeunes sont connectés en permanence, de jour comme de nuit, à leurs smartphones et autres tablettes. Ce n'est pas sans conséquence...

Jamais sans mon doudou

Que vous lisiez cet article sur un smartphone, une tablette, ou même un encombrant ordinateur de bureau, lisez attentivement: 90% des 18-29 ans dorment avec leur smartphone, ou le laisse à proximité.

Attachées à leur nouveau doudou 2.0, une personne sur trois serait même prête à renoncer au sexe pour leur smartphone. 95% des gens le consultent d'ailleurs avant d'aller dormir, et 50% vérifient leur téléphone lorsqu'ils se réveillent en pleine nuit.

Le sommeil, ça se mérite, respectez-le!

63% des gens estiment ne pas avoir assez d'heures de sommeil. Smartphones et tablettes y sont pour quelque chose: réveil pour un sms, consultation frénétique de Twitter, "plus que une partie d'Angry Birds et au lit", ... Raccourci, interrompu, altéré... Bref, malmené: le sommeil, ça se mérite, respectez-le! Un manque de sommeil génère stress et déprime.

Pire encore, dormir moins de six heures par nuit augmente de 50% vos risques d'attaque cardiaque.

Mais que font les smartphones pour nuire à nos nuits de la sorte? En fait, trop de temps passé devant un écran réduit la mélatonine, le produit chimique qui vous fait dormir. Pour faire des nuits correctes, stoppez l'utilisation intensive des smartphones et tablettes avant d'aller dormir: Morphée déteste la lumière blafarde des écrans...

Publicité clickBoxBanner