Sciences - Santé

L’histoire du sida, qui a fait 36 millions de morts sur ces quatre décennies, ne commence pas en 1981, lorsque les cinq premiers cas sont officiellement décelés à Los Angeles (la maladie n’a pas encore de nom, les médecins remarquent juste que ces jeunes hommes homosexuels, consommateurs de drogue, sont tous atteints d’une pneumonie anormalement sévère) mais il y a au moins un siècle, dans les forêts d’Afrique centrale. Entre-temps, c’est une "épidémie invisible" qui s’est propagée.

(...)