Sciences - Santé Aux États-Unis, tous les ans, à la même période, le "Lost Lake" de l'Oregon, 245 hectares, se vide de son eau qui disparaît dans un immense trou, comme le ferait l'eau d'une baignoire que l'on viderait après son bain. Pour se remplir à nouveau, quelques temps après. Une manifestation naturelle impressionnante et jusqu'à aujourd'hui, inexpliquée.

Alors, que se passe-t-il? Jude McHugh, porte-parole du parc national dans lequel se trouve le parc, a expliqué le phénomène au journal local The Bulletin: "le lac se remplit pendant l'hiver, quand l'apport en eau par les neiges fondues est supérieur à l'évacuation, puis s'assèche [quand on passe du printemps à l'été] avant de devenir une prairie."

Mais quel est ce trou? Il s'agit en réalité d'un tunnel de lave. Ces tunnels apparaissent lorsqu'un volcan entre en éruption. La lave sort de terre, et crée un tunnel qui se solidifie une fois que la lave refroidit. Ce phénomène est courant dans l'Oregon. Jude McHugh ignore si l'eau ingurgitée par le trou atterrit dans une caverne ou nappe. Selon lui, le plus probable est qu'elle se répand en sous-surface et hydrate les terres avoisinantes.

© itele

Beaucoup de personnes ont essayé de boucher le trou pour empêcher l'eau de s'écouler, avec diverses choses, de manière totalement illégale: ainsi les gardes forestiers ont trouvé des morceaux de voiture, des débris ou encore des engins. Jude McHugh décourage fortement de tenter de boucher le trou: c'est illégal, mais surtout "si un jour quelqu'un arrive à reboucher le trou, cela provoquera une inondation de la route voisine."