New York veut interdire les boissons sucrées de plus d'un demi-litre

AFP Publié le - Mis à jour le

Sciences - Santé Le maire de New York Michael Bloomberg a annoncé jeudi qu'il souhaitait interdire la vente de boissons sucrées ou de sodas de plus d'un demi-litre dans les restaurants, les cinémas ou les fast-foods de la ville pour lutter contre l'obésité. Cette mesure, sans précédent dans une ville américaine, viserait également les vendeurs de rues, mais pas les supermarchés.

M. Bloomberg a expliqué qu'il était devenu courant que les restaurants ou les cinémas vendent des boissons sucrées individuelles de près d'un litre, et que celles-ci contenaient d'énormes quantités de sucre.

"L'obésité est en train de devenir le plus gros problème de santé publique du pays, nous essayons de faire quelque chose", a-t-il expliqué, en s'adressant à distance aux participants de la conférence du site d'informations All Things Digital à Rancho Palos Verdes (Californie).

"Toutes les études montrent que si les portions sont plus grosses, vous mangerez beaucoup plus que si les portions sont plus petites", a-t-il insisté. Le site internet du maire précise que plus de la moitié des adultes à New York (58%) sont obèses ou en surpoids, et 40% des enfants des écoles publiques. L'obésité tue des milliers de New-Yorkais chaque année et coûte par an quatre milliards de dollars en frais de santé, précise-t-il.

Cette recommandation de M. Bloomberg doit être approuvée par la commission de la santé de la ville, et les vendeurs de sodas et boissons sucrées auront alors neuf mois pour s'adapter à la nouvelle réglementation qui pourrait ainsi prendre effet au printemps prochain.

Publicité clickBoxBanner