Sciences - Santé

Le rapport que l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) avait transmis le 25 juillet dernier au précédent ministre de l'Agriculture, Willy Borsus, peut finalement être transmis à la Chambre, a indiqué à Belga mercredi le cabinet du ministre Denis Ducarme, successeur de Willy Borsus. Il sera transféré aujourd'hui/mercredi par le ministre de l'Agriculture aux présidents des commissions de la Santé publique et de l'Economie de la Chambre, respectivement Muriel Gerkens et Jean-Marc Delizée, "dans un souci de transparence", indique la porte-parole de Denis Ducarme. Le cabinet du ministre a été informé cette semaine par le procureur général près de la cour d'appel d'Anvers, Patrick Vandenbruwaene, que le juge d'instruction en charge de l'enquête sur la contamination d'œuf au fipronil, qui s'était dans un premier temps formellement opposé à la publication de ce document, "avait décidé de reconsidérer la question", précise le cabinet de Denis Ducarme.

Le ministre de l'Agriculture transmettra donc "aujourd'hui même" une copie intégrale de ce rapport à Muriel Gerkens et Jean-Marc Delizée. Ces derniers se réuniront par ailleurs mercredi 6 septembre afin de décider ensemble de l'organisation des travaux, indique Mme Gerkens.

Plusieurs députés de l'opposition avaient insisté pour pouvoir consulter ce rapport, souhaitant connaître l'état des connaissances de M. Borsus fin juillet sur la contamination d'œufs à l'insecticide fipronil.

Fin juillet, l'Afsca faisait retirer des rayons des œufs contaminés par du fipronil, un insecticide. Au total, 86 entreprises belges ont été bloquées depuis le début de la crise et leurs œufs ont été retirés du commerce. Au 25 août dernier, 14 sont encore immobilisées.