Sciences - Santé

L'Inde a décidé de lever son embargo sur le porc belge qu'elle avait imposé après la découverte en Belgique de plusieurs sangliers atteints de peste porcine africaine. "Après la décision de la Malaisie la semaine dernière, c'est un nouveau signal positif pour nos opérateurs qui exportent vers ces pays", a commenté le ministre de l'Agriculture Denis Ducarme. Seize pays avaient mis en place des mesures d'embargo sur le porc belge après la détection d'un foyer de peste porcine africaine (PPA) dans le sud de la province de Luxembourg à la mi-septembre.

Le secteur porcin belge n'est en soi pas touché par la maladie. Mais bon nombre d'embargos découlaient "d'une application mécanique des accords commerciaux bilatéraux en vigueur", souligne le cabinet de M. Ducarme.

Plusieurs mesures ont été prises ces dernières semaines afin que le service des relations internationales de l'Afsca (Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire) attire l'attention de ces pays sur le fait que la filière porcine belge demeure totalement saine et exempte de PPA.

"Nous allons continuer à rappeler que notre filière porcine demeure totalement saine à ce jour afin que d'autres pays autorisent à nouveau l'importation de viande de porc belge", a conclu le ministre.