Peu de Belges organisent leur euthanasie

Belga Publié le - Mis à jour le

Sciences - Santé

Fin 2010, on avait enregistré 24.046 déclarations anticipées d'euthanasie auprès du SPF Santé publique, ce qui est relativement peu indique samedi Le Soir. Trois quarts de ces déclarations provenaient de Flandre. D'après le quotidien, cette procédure resterait mal connue et contraignante. Un formulaire type permet aux citoyens d'exprimer leur souhait d'avoir recours à l'euthanasie dans certaines circonstances. Cette déclaration est valable 5 ans.

"Malgré les efforts entrepris par certaines communes, des mutuelles et quelques organisations progressistes, on constate un déficit réel d'information", regrette Jacqueline Herremans, présidente de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD).

L'année dernière, on n'a enregistré que 8.000 nouvelles déclarations, soit 170 par semaine en moyenne.

Parmi les contraintes imposées figurent celles de se rendre à l'administration et d'être accompagné de deux témoins majeurs.

Publicité clickBoxBanner