Près d'un cadre sur cinq boit trop d'alcool

Belga Publié le - Mis à jour le

Sciences - Santé

Plus de 14% des travailleurs belges boivent trop d'alcool. Les travailleurs dont la consommation d'alcool est excessive représentent 18% des cadres, 16% des ouvriers et 12% des employés, ressort-il mardi d'une étude du prestataire de services en ressources humaines Securex. L'abus d'alcool entraîne des problèmes de concentration et nuit aux performances des travailleurs.

Selon Securex, 18% des hommes contre 10% des femmes présentent une consommation d'alcool nocive pour la santé (plus de 2 verres par jour pour les femmes et plus de 3 verres pour les hommes).

Les travailleurs dont la consommation d'alcool est excessive souffrent de troubles psychologiques et physiques. Plus de 38% d'entre eux se sentent moins bien physiquement et plus de 35% ne se sentent psychologiquement pas en état de travailler (contre 15% des travailleurs dont la consommation d'alcool est modérée).

L'abus d'alcool cause également de gros problèmes de concentration. Au total, 44% des travailleurs dont la consommation d'alcool est nocive éprouvent des difficultés à se concentrer (contre 23 % de ceux qui boivent moins). Environ 31% de ceux qui boivent trop ont également l'impression de réaliser de moins bonnes performances au travail (contre 18% des travailleurs qui boivent moins).

Pour lutter contre ce problème, Securex recommande qu'une politique appropriée en matière d'alcool soit établie dans les entreprises. "Cela permet à terme d'accroître la productivité et de réduire l'absentéisme et les accidents du travail", conclut Dominique Deboever, conseillère en prévention du bien-être psychosocial chez Securex.

Publicité clickBoxBanner