Sciences - Santé

C'est ce qui ressort d'une question parlementaire posée par le sénateur Louis Ide (N-VA) à la ministre fédérale de la Santé Laurette Onkelinx (PS). Si le gouvernement a augmenté le nombre de nouveaux médecins ayant le droit d'exercer, il reste inférieur à celui des étudiants diplômés. Les étudiants excédentaires, qui sont surtout francophones car il n'y pas d'examen d'entrée aux études de médecine en Communauté française, ne reçoivent en principe pas de numéro Inami et ne sont donc pas autorisés à exercer la profession de médecin.

Toutefois, ces diplômés sont actuellement intégrés dans le système en attente d'une réforme globale, écrit "Les Spécialistes". La ministre de la Santé a en outre précisé que 1.116 médecins étrangers ont reçu un numéro Inami depuis 2004, surtout des spécialistes, dont 1.028 sont issus de pays de l'Union Européenne.

Elle n'a par contre pas su donner le nombre de médecins belges ayant quitté la Belgique depuis sept ans.