Sciences - Santé

Les cliniques Saint-Luc ont utilisé pour la première fois en Belgique une sonde de radiofréquence pour détruire une tumeur du pancréas. Cette “aiguille”, qui produit un courant, permet d’éviter une chirurgie qui entraîne 2 % de mortalité.

"La nouveauté du traitement, c’est que cela peut se faire par endoscopie : par la bouche, on introduit un appareil jusque dans l’estomac et à la première moitié de l’intestin, pour se trouver à côté du pancréas, explique Pierre Deprez. On se trouve à quelque millimètres du pancréas, on voit très très bien la tumeur. C’est une sonde qui peut s’adapter à nos endoscopes (l’instrument optique qui permet la visualisation d’opérations chirurgicales intrusives, capable de faire des "échographies" de l’intérieur du corps), elle est suffisamment longue pour piquer et pénétrer dans la tumeur. Elle est aussi suffisamment souple pour épouser les courbes de l’estomac et de l’intestin pour arriver jusque-là."