Sciences - Santé Un gène présent dans la viande rouge, certains poissons et produits laitiers pourraient provoquer des inflammations chez l'homme.

Selon une étude de l'Université du Nevada aux Etats-Unis, le gène CMAH (présent notamment dans la viande rouge) permet la synthèse d'un sucre "toxique", le NEU5Gc. C'est la consommation de ce sucre qui provoquerait une réaction immunitaire chez l'homme, à savoir l'inflammation, l'arthrite et le cancer. 

Absent chez l'humain, le NEU5Gc est principalement présent dans la viande rouge telle que le boeuf et l'agneau mais également dans les oeufs des poissons (le caviar) et dans certains produits laitiers, souligne le site Sciences et Avenir.

Une étude médicale publiée en 2016 avait déjà relevé le lien entre la consommation de viande rouge et l'inflammation des intestins. 

Au-delà de la question alimentaire, ce génome CMAH et son sucre "toxique" pourraient expliquer pourquoi un organe transplanté de l'animal vers l'homme n'est pas encore possible.