Sciences - Santé

Un médecin sur sept refuse que les personnes avec un faible revenu ne paient qu'un euro de ticket modérateur lors d'une consultation, alors que c'est obligatoire, ressort-il d'un rapport des mutualités auquel la VRT fait écho jeudi. La ministre de la Santé Maggie De Block (Open Vld) promet un suivi. Près de deux millions de personnes en Belgique ont droit à ce régime du tiers payant. Si le système est généralement appliqué correctement, ce n'est pas le cas une fois sur sept.

"Cela concerne principalement des médecins âgés qui travaillent seuls et qui ne sont vraisemblablement pas équipés d'un programme informatique qui réalise ce type de facturation", déclare Paul Callewaert, des mutualités socialistes.

La ministre Maggie De Block connaît le problème et promet un suivi. "Etant donné que c'est un droit pour les patients, l'Inami convoquera ces médecins réfractaires. (...) Nous suivrons dans les prochains mois ces médecins qui ne veulent pas appliquer les règles."