Sciences - Santé Maladies de société, le stress et le burn out touchent un nombre sans cesse croissant d'entre nous. 

Les chiffres sont là pour le démontrer. Ainsi, en 2014, le ministère de l’Emploi et du travail a publié une étude montrant qu’environ 30% des travailleurs subissaient un stress anormal durant leurs heures de travail et que 10% présentaient des signes de burn out. Avec pour corollaire, les coûts non négligeables de l’absentéisme liés à ces phénomènes, estimés à 1 milliard d’euros par an dans notre pays.

Dans ce contexte, rien de vraiment étonnant à ce que l'on voit apparaître toute une série d'initiatives destinées à prévenir et guérir ces "pathologies". C'est ainsi que, ce jeudi, le Chirec à Bruxelles annonce l'ouverture d'une nouvelle Clinique du stress et du burn out, comme il en existe déjà au sein d'autres établissements hospitaliers dans notre pays. " Avec le groupe de psychologues et de thérapeutes qui travaillent au Centre Médical Europe-Lambermont, il s’avérait nécessaire de proposer une prise en charge de la gestion du stress et donc des burn out", explique le centre hospitalier.

Un espace accueillant et chaleureux à dimension familiale


L’équipe accueille non seulement des psychiatres et des psychologues, mais aussi divers thérapeutes et des coaches. " Il s’agit donc d’une offre globale d’écoute et de suivi dans un espace accueillant et chaleureux à dimension familiale", poursuit le Chirec, qui propose dans ce cadre une évaluation individuelle  assurée endéans les 7 jours qui suivent l’appel du patient, en fonction de la disponibilité. Concrètement, le patient est alors reçu par un membre de l’équipe : médecin ou psychologue. " Ceci permet d’orienter le patient vers une prise en charge adaptée, par une écoute attentive et un soutien individuel en fonction de chaque situation de stress, de conflit, de harcèlement ou de burn out".

En outre, une approche originale du stress est proposée par le "Stress-out Voyage". Cela consiste à apprendre aux gens à gérer leur stress en huit matinées, à travers un parcours collectif en autant d'ateliers qui abordent les clés du stress et de la gestion des émotions pour une meilleure connaissance de soi.
Sont proposés également : un programme de huit semaines de "Pleine Conscience" (Mindfulness), un groupe de méditation hebdomadaire, un travail de groupe par la parole afin de partager les expériences ainsi qu’un travail d’accompagnement pour pouvoir rebondir après un burn out ou un échec.
Enfin, poursuivent les initiateurs du projet, " une équipe implémente un programme en réalité virtuelle, qui permet de se réapproprier ses propres souhaits au détriment de ce qui était négatif. Et si cela s’avère nécessaire, des équipes spécialisées dans les troubles du sommeil sont à disposition".