Sciences - Santé

Anna Henry souffrait d'une maladie héréditaire qui provoquait des tremblements dans les mains depuis de nombreuses années.

Défi relevé pour les médecins du Memorial Hermann Hospital de Houston aux Etats-Unis! Une opération à cerveau ouvert est toujours une délicate affaire. Mais ils ont réussi leur pari en diminuant grâce à des stimuli les tremblements dont souffrait Anna Henry, relate le DailyMail.

Anna est une flûtiste professionnelle. Depuis son plus jeune âge, elle souffrait d'une maladie héréditaire qui était devenue handicapante avec le temps. En effet, ces dernières années, son état avait empiré et commençait à affecter sa manière de jouer. "Je peux la combattre, mais je suis fatiguée de le faire", a-t-elle expliqué.

Elle a finalement accepté de se faire soigner. Comme dans les cas de Parkinson, l'opération consistait à placer des électrodes sur son cerveau afin de stimuler certaines parties. Pour s'assurer que les stimulations étaient efficaces, Anna devait rester éveillée. Pour vérifier l'efficacité des stimuli, la musicienne professionnelle a donc joué de la flûte. Le résultat est très positif puisque les médecins ont réussi à atténuer les tremblements de la patiente.

L'équipe de l'hôpital a réalisé une vidéo afin de montrer les effets incroyables de cette opération bluffante.