Sciences - Santé

Instauré en 2001 en Belgique, le schéma de dépistage de masse du cancer du sein est-il encore adapté aux connaissances et outils actuels? Une approche plus personnalisée tenant compte des facteurs de risque individuels est à l'étude. Il faudrait la tester pour pouvoir comparer.

Le programme de dépistage systématique du cancer du sein tel qu’il a été instauré en Belgique par le fédéral en 2001 a-t-il vécu ? Est-il toujours d’actualité ou clairement dépassé vu l’évolution des connaissances depuis lors ? Le débat n’est pas neuf.

"On ne peut pas vraiment affirmer que le schéma de dépistage du cancer du sein n’est plus adapté aux connaissances et aux outils actuels, car avant de changer de stratégie, il faudra d’abord en tester une autre, nous dit le Dr Jean-Benoît Burrion, Chef de la clinique du dépistage de l’Institut Jules Bordet depuis août 2016, mais on peut dire qu’il est questionnable et qu’il doit évoluer. Comme dans beaucoup de domaines scientifiques, et en particulier en oncologie, tout évolue en effet très vite, y compris dans le domaine des outils de prévention. Certaines approches n’ont pas encore été testées mais s’annoncent prometteuses."