Voyager grâce à une distorsion temporelle ?

L.Be Publié le - Mis à jour le

Sciences - Santé

Franchir la vitesse de la lumière est, selon la relativité d'Einstein, impossible. Mais il existerait une faille. La solution ? Envisager le "warp drive" autrement dit, une distorsion temporelle. Il s'agirait ainsi de réduire l'espace autour du véhicule.

Cette idée n'est pas nouvelle. Dans un article intitulé "Le Warp Drive: voyage ultra-rapide dans la relativité générale", publié en mai 1994, le physicien Miguel Alcubierre suggérait déjà un tel mécanisme permettant de faire voyager un objet d'un point A à un point B plus vite que la lumière sans violer la relativité d'Einstein. Mais pour le scientifique, il y a un problème. La quantité d'énergie nécessaire à l'alimentation de ce mécanisme serait titanesque et totalement hors de notre portée.

De son coté Harold White, un physicien de la Nasa travaillant actuellement sur le sujet, n'en est pas si sûr. "D'après mes analyses des 18 derniers mois, il y a peut-être un espoir", rassure Harold White interrogé par io9. Selon lui, il faudrait modifier la géométrie du "warp-drive" lui-même. Optimiste, il pense que dans le futur nous pourrons ainsi rallier le système Alpha du centaure, qui se trouve tout de même à 4.4 années-lumière de nous, en deux semaines seulement. Une idée qui fait déjà bouillir d'envie les scientifiques même si cela n'est pas encore pour demain. Pour le moment, l'Agence spatiale américaine se contentera en effet de tests à petite échelle.

Publicité clickBoxBanner