Littérature

A Guy Goffette le prix Rossel

Le prix victor rossel 2006 a été attribué, mercredi, à Bruxelles, au poète et romancier Guy Goffette pour "Une enfance lingère" (Gallimard), par cinq voix contre trois à Marc Pirlet pour "Le Photographe" (Labor). Trois autres romans avaient été retenus par les jurés : "Kaspar Hauser ou la phrase préférée du vent" de Véronique Bergen (Denoël), "Foudrol" de Jean-Marc Turine (Esperluète) et "Filiations" de Stéphane Lambert (Labor). Le jury était composé de Jacqueline Harpman, Nicole Malinconi, Isabelle Spaak, Jacques Crickillon, François Emmanuel, Michel Lambert, Pierre Mertens et Jean-Luc Outers.

Par ailleurs, le prix Rossel des jeunes a couronné à l'unanimité Grégoire Polet pour "Excusez les fautes du copiste" (Gallimard). Le jury, formé d'une quinzaine de rhétoriciens de la Belgique francophone, avait préalablement retenu aussi le roman de Guy Goffette (né à Jamoigne en 1947), "Amsterdam" de Yun Sun Limet, "La Chose noire" de Marc Rombaut, et "Professions de foi" de Régine Vandamme.

N. Ancion et N. Cage-Florentiny, prix Gros Sel

Le prix gros sel 2006, une initiative de Rezolibre.com, a été attribué conjointement au Belge Nicolas Ancion pour son recueil de poèmes "Le poète fait sa pub" et à la Martiniquaise Nicole Cage-Florentiny pour "C'est vole que je vole". Les trois autres finalistes étaient Serge Noël, Emmanuelle Urien et Alejandro Jodorowsky. Par ailleurs, Jean-Louis Murat s'est vu attribuer le prix Gros Sel Diamant pour son livre-CD-DVD "1451". La remise des prix s'est déroulée mercredi dans une librairie bruxelloise.