Division 2

Eupen 4 Namur 1

Les deux équipes firent jeu égal durant la première demi-heure et se procurèrent l'une ou l'autre possibilité mais sans faire preuve de réalisme, surtout dans le chef de Namur. Comme sur l'ouverture du score des Eupenois, qui fut un des tournants de la rencontre. En effet, à la 42e, les Namurois héritèrent d'une superbe occasion par l'entremise de Colinet, mais celui-ci la galvauda. Et, sur le contre, Thijs profita du mauvais positionnement du bloc visiteur pour servir Falcione en profondeur qui trompa Habran. "Nous nous procurons deux ou trois occasions trois étoiles, et au lieu de prendre l'avance nous nous faisons surprendre en contre. Sur le but, le placement des joueurs fut inadmissible. Les deux backs et les deux récupérateurs étaient montés et nous n'avons pas affiché la reconversion défensive qu'il fallait", regrettait René Hidalgo. Ensuite, Eupen s'appropria le second acte en tuant tout suspense grâce à des réalisations de Lebe, Thijs et du phénomène local Christian Brüls, dont la montée au jeu fut un des autres tournants de cette partie. "Notre réalisme tant offensif que défensif et la présence de Brüls nous ont permis de faire la différence dans ce match. Mais attention, je tiens à préciser que le score ne reflète pas la physionomie de la rencontre au cours de laquelle Namur a eu plusieurs occasions mais n'a pas su se montrer concret comme nous", admettait Serge Gehoulet.

Tournai 0 Lierse 0

Après les défaites à Waasland et face à Eupen, il était important pour Tournai de reprendre le dessus. Mais la tâche s'annonçait ardue face à une équipe du Lierse en confiance. Les visiteurs ont d'ailleurs dominé une grande partie de la rencontre et se sont créés de belles opportunités via ce diable de Jarju, mais Delwarte sortait ce samedi soir un de ses meilleurs matchs de la saison. Et lorsque le portier local ne pouvait arrêter le cuir , il pouvait compter sur un de ses défenseurs pour sauver la mise. Mais Tournai a également eu quelques occasions dont cette reprise de la tête de Breleur à la 44e sur un centre de De Vreese. La reprise, puissante, tombait sur Van der Jeugt. En seconde période, les débats se sont équilibrés, et l'arbitre sifflait la fin de la partie sur un score vierge. "C'est un bon point", constatait Thierry Pister. "Surtout après nos deux défaites. Le Lierse a mis la pression directement dans la partie et voulait marquer rapidement. Mais nous avons tenu sans parvenir toutefois à faire notre jeu.. Après vingt-cinq minutes, j'ai senti que nous revenions bien dans la partie. Notre seconde période fut d'ailleurs d'un meilleur acabit. Je suis content de voir aussi les prestations de certains joueurs. Mouissi est un réel renfort et Ambu a fait une bonne partie comme défenseur gauche."

Du côté du Lierse, on se montrait déçu de la tournure des événements. "On savait Tournai difficile à manoeuvrer à la maison", expliquait le "T2" Eric Van Meir. "D'ailleurs, avant la partie, nous aurions été contents avec un point, mais après les nonante minutes de jeu, un peu moins. Nos joueurs n'ont pas montré une grande volonté de gagner cette partie, et cela s'est payé cash."