Lettres

Le Prix Laurence Trân décerné à Alice Zeniter

Le Prix créé par les parents et amis de Laurence Trân, décédée à l’âge de 26 ans, vise à perpétuer les idéaux de justice et de rapprochement des cultures qui l’animaient. Parmi ses derniers lauréats figurent le poète et chanteur Abd Al Malik et la romancière Delphine de Vigan. Cette année, ce prix (7500 €) attribué à un auteur de moins de 35 ans, a été remis, samedi, à Alice Zeniter pour "Jusque dans nos bras" (Albin Michel, cf. "Lire" du 29 mars 2010). Au cours d’une réception à la Fondation Bernheim, le président du jury, Jacques Franck, a dit les qualités de ce roman qui, loin d’être autobiographique, est une vraie création romanesque et qui, s’il constitue un engagement contre le racisme, n’est ni un sermon ni un réquisitoire, mais empreint de beaucoup de lucidité. A l’occasion de sa venue à Bruxelles, Alice Zeniter a été accueillie à la librairie "Filigranes" pour une séance de signatures. Ajoutons qu’âgée de 24 ans, normalienne, doctorante en études théâtrales, elle a une première pièce, "Spécimens humains avec monstres", à l’affiche au Théâtre La Fabrique à Paris.