Les autorités de l’Etat indien du Sikkima ont forcé les agriculteurs à passer au bio. Les pesticides et engrais chimiques sont interdits, sous peine d’amende ou de prison. La réforme semble porter ses fruits.