Ginette Javaux s'est éteinte tout récemment à Méthamis, à l'âge respectable de 90 ans. Si la facture classique de son art l'a depuis longtemps rangée parmi les meilleurs peintres belges de portraits, de paysages et de natures mortes, on ne peut nier que la dame a élevé sa création au-dessus de la mêlée, en confiant à sa palette une écriture ferme et tranchante, qui la distingue aisément de celle de ses contemporains. Un peu à la façon d'une Suzanne Valadon, Javaux a relevé la peinture féminine de l'après-guerre d'une valeur ajoutée qui avoue tous les charmes d'une vigueur innée assortie de choix chromatiques à leur tour émergents. Le parcours offert évalue un demi-siècle de remises sur le métier. (R.P.T.)

Galerie Albert Ier, 45, rue de la Madeleine, à Bruxelles. Rens.: 02.512.19.44 et www.artsite.be/albert1. Jusqu'au 24 mai, du mardi au samedi, de 13 à 19h; le dimanche, de 11 à 13h.

© La Libre Belgique 2005