La créatrice d'Harry Potter, Joanne Kathleen Rowling, a menacé de poursuivre un éditeur russe pour plagiat à la suite de la publication d'un livre largement inspiré des aventures de Harry Potter, intitulé `Tania Grotter et sa contrebasse magique´. Les aventures de la jeune Tania, dotée de pouvoirs magiques et orpheline, comme Harry Potter, publiées en août dernier, ont déjà été vendues à 100000 exemplaires. Un deuxième volume vient de sortir et son auteur Dmitri Iemets prévoit d'en écrire deux autres cette année. `Ces livres ont été traduits en anglais. Ils ont été comparés à Harry Potter et la conclusion est qu'il s'agit d'un plagiat´, a déclaré à l'AFP une porte-parole de l'éditeur de Harry Potter pour la Russie, Natalia Dolgova. `Iemets a volé l'idée originale de Rowling et cette dernière est très mécontente´, a ajouté la porte-parole.

Le cabinet d'avocats LeBoeuf, Lamb, Green and MacRae a envoyé une lettre à la maison d'édition Eksmo qui a publié Tania Grotter en la menaçant de poursuites judiciaires si cette dernière n'arrête pas la publication et la diffusion `de romans contrefaits´ d'ici dimanche. Selon le porte-parole d'Eksmo Alexeï Chekhov, Tania Grotter est `une parodie et pas un plagiat´. `Il n'y a rien d'original dans les romans de Rowling, les mêmes éléments ont été utilisés dans Peter Pan et d'autres livres pour enfants´, a déclaré M. Chekhov en accusant Rowling d'avoir peur de la concurrence.

© La Libre Belgique 2002