ligue des champions Le Real a fait le plus dur en s’imposant en Bavière 1-2, contre le cours du jeu. Instruit par l’expérience du tour précédent contre la Juve, il se garde toutefois bien de crier victoire. Le Bayern n’est pas mort.