Après les parlementaires et les ONG, c’était au tour de la presse de visiter l’extension du 127bis.