Six. Le groupe Outhere s’est formé au départ par la réunion de trois labels préexistants, tous trois plutôt généralistes : les belges Fuga Libera et Ricercar, et le français Alpha. Deux autres labels français ont été rachetés ensuite : Aeon (plutôt tourné vers la musique contemporaine, mais fort depuis peu d’une branche de musique ancienne) en 2009, et Zig-Zag Territoires (également généraliste) en 2010.

Le petit label belge Ramée, essentiellement consacré à la musique baroque, a également rejoint le groupe Outhere cette année, tout comme la firme jazz Outnote. Enfin, on apprenait récemment que le chef belge Philippe Herreweghe lançait sa propre maison de disque, Phi, dans le cadre d’Outhere. Selon Charles Adriaenssen, l’expansion du groupe devrait s’arrêter là.