Le pape a confessé quatre jeunes des JMJ pour la première fois

belga Publié le - Mis à jour le

Le pape Benoît XVI a confessé pour la première fois lors des Journées mondiales de la jeunesse quatre jeunes pèlerins, deux garçons et deux filles, dans un geste qui manifeste l'importance qu'il accorde au sacrement de pénitence, appelé aussi de "réconciliation".

Dans le parc du Retiro, au coeur de Madrid, encore fermé, le pape est arrivé vers 09H00 et s'est installé dans un des deux cents confessionnaux en toile en forme de voile de bateau.

Selon le Vatican, il a ensuite écouté pendant une demie heure les confessions de deux pèlerins de langue française, d'un autre suisse de langue allemande, et d'un quatrième de langue espagnole.

Rien n'a filtré sur ces entretiens, le secret de la confession étant total. Les identités des quatre pèlerins n'ont pas été révélées.

Des centaines de prêtres et évêques se relaient chaque jour depuis le début de ces XXVIèmes JMJ, pour entendre les confessions de milliers de jeunes catholiques.

Ces jeunes, encouragés par leurs groupes et leurs communautés, sont souvent encouragés à l'occasion des JMJ à redécouvrir un sacrement peu pratiqué dans les pays occidentaux.

Publicité clickBoxBanner