En Espagne, le site naturel andalou de Doñana et les espèces qu’on y trouve sont menacés par le manque d’eau. En cause : les sécheresses consécutives qui ont touché la région. Mais également les "vols d’eau" pratiqués par certains cultivateurs de la région.