Scéne "Paradise Now" (1968-2018)", l’un des plus beaux moments du "Kunsten".